Les ballons gonflables interdits aux enfants ? !

Les ballons gonflables interdits aux enfants ?!

Les enfants ne pourraient plus jouer avec des ballons gonflables ? C’est la question de Lorisse65. Elle concerne plus précisément une rumeur selon laquelle les enfants de moins de 8 ans n’auraient plus l’autorisation de souffler dans les ballons pour les gonfler. Ne serait-ce qu’une rumeur ?

Souffler dans le ballon, interdit ?

Ce sont plusieurs journaux dans plusieurs pays européens qui ont diffusé cette information concernant une éventuelle interdiction pour les enfants de moins de 8 ans (ou de moins de 14 ans selon certains) de souffler dans des ballons. Car ces ballons de baudruche ont bien été la cause d’accidents : des jeunes enfants qui se sont étouffés parce qu’un bout du ballon s’est bloqué dans leur gorge.(1)  Il faut savoir que le plus grand nombre de décès liés à des « jouets » est du à des étouffements avec des ballons non gonflés ou à des morceaux de ballons crevés.

Vérification faite, il se trouve que le texte qui précise les choses rectifie une rumeur et n’apporte rien de neuf à la réglementation existante. Il s’agit du Memo 11/ 698 de la Commission Européenne qui clarifie ce qu’il en est exactement des règles concernant les ballons.

La directive jouets fait référence

Le 18 juin 2009, une Directive Jouets (2009/48/EC) fut adoptée, remplaçant l’ancienne directive qui datait de 1988. Deux ans plus tard, le 18 juin 2011 pile, est entré en vigueur la nouvelle Directive Jouets ; tous les jouets sur le marché européen doivent répondre aux exigences décrites dans cette Directive. Cette obligation vaut également pour les ballons.

La position de la Commission européenne

C’est la directive sur la sécurité des jouets (88/378) qui faisait référence sur les risques liés aux risques de suffocation.  Elle précise déjà que :

  • Les jouets pour enfants de moins de 3 ans doivent avoir une dimension qui les empêche d’être ingéré, qu’il ne doivent pas présenter un risque d’étouffement.
  • Depuis 1998, la législation européenne impose que les ballons en latex portent un avertissement pour prévenir l’asphyxie suite à l’inhalation ou l’ingestion de ballons non soufflés ou éclatés.
  • Cet avertissement n’est pas une interdiction de souffler dans des ballons pour les enfants.

Le communiqué publié par la Commission  l’année passée réaffirme : “EU DOES NOT ban children from blowing up balloons“. Dans ce document, la Commission ne dit rien de neuf. Elle ne fait que repréciser ses recommandations :

  • elle rappelle qu’il faut une surveillance adulte et que les enfants de moins de 8 ans n’ont PAS interdiction de gonfler les ballons,
  • Elle rappelle vouloir attirer l’attention des parents sur les risques sérieux d’étouffement liés un fragment de ballons
  • elle renouvelle son avertissement sur la nécessité de faire attention et de mettre à la poubelle les ballons éclatés.

Conclusion :

Qu’est-ce qui a changé précisément dans la nouvelle Directive, qui fait penser que les enfants ne peuvent plus souffler dans les ballons ?
Rien. La rumeur selon laquelle les enfants ne pourraient pas souffler des ballons n’est pas fondée  !  Ceci dit, il faut retenir que les ballons gonflables ne sont pas sans aucun danger et qu’ils ont été la cause d’accidents mortels avec des enfant qui se sont vraiment étouffés. D’où le conseil : veillez à jeter immédiatement les morceaux de ballons crevés. Surveillez les enfants quand ils soufflent dans ces ballons, ou aidez-les.

*

Je réagis

(1) “Un enfant s’étouffe avec un ballon de baudruche. Aujourd’hui seulement, nous apprenons un drame qui s’est joué la semaine dernière dans la cour d’une école de l’Ariège pendant la récréation. L’enfant est dans le coma, depuis une semaine. Le 27 avril, cet élève de CM2 sort de classe et s’amuse à tenir un ballon de baudruche dans sa bouche tout en l’étirant avec ses mains. Mais il a lâché le ballon qui s’est introduit très profondément dans sa gorge, l’empêchant ainsi de respirer.Les enseignants de cette école catholique Jean XXIII n’ont pas pu extraire le ballon a précisé un policier et il a fallu l’intervention des pompiers et du Samu pour retirer le corps étranger de la gorge du garçonnet. Entre temps, l’enfant a cessé de respirer et fait un arrêt cardiaque. Il a été réanimé, mais ce mardi il était toujours dans le coma à l’hôpital Purpan de Toulouse.” (http://www.come4news.com/un-enfant-setouffe-avec-un-ballon-de-baudruche-203706)

Choisir les bons jouets