Automobile. Les 10 sportives écolo (2)

Suite de Automobile. Les 10 sportives écolo

Dans un contexte de hausse du prix des carburants, face à la prise de conscience écologique mondiale et en vue des futures normes anti-pollution, politiques, constructeurs et entreprises ont tout intérêt à s’unir pour favoriser le développement de voitures moins nocives pour l’environnement

Tous font des recherches officiellement, et travaillent à différents projets sachant que le principe de l’hybride est de mélanger deux types de moteurs afin de répartir le travail, l’un venant pallier aux faiblesses de l’autre. Voici en détail quelques innovations alliant à la fois de manière plus ou moins correcte sportivité et respect de la planète..

La Dodge ZEO

Une pure électrique, sur batteries, et sans petit moteur à combustion ni pile à combustible pour les recharger en cours de route. Une sportive américaine non-polluante, c’est possible ? Le concept Dodge ZEO (pour Zero Emissions Operation) est un coupé 2+2 doté d’un moteur électrique de 200 kW. Même si elle est capable de parcourir 400 km et qu’elle se catapulte de 0 à 100 km/h en moins de 6 secondes, Dodge annonce une masse de seulement 1200 kg pour la voiture complète, avec les batteries incluses.

Pour une 4 places dont les 4 portières s’ouvrent de la manière la plus compliquée possible, c’est très peu. Esthétiquement pourtant, ce Dodge Zeo est une véritable réussite.

Et si Dodge le faisait avec une motorisation électrique moins ambitieuse, et une autonomie plus faible, tel qu’on puisse le trouver dans les concessions ?

                                                                                                            Dodge ZEO

La Lexus LF-A

Depuis deux ans le constructeur japonais Lexus, filiale de luxe de Toyota, expose sur les salons des versions de plus en plus abouties de sa supersportive LF-A. La Lexus LF-A hybride pourrait pour sa part recevoir une évolution de celui de la LS600h, à savoir un V8 de 5 litres couplé à un moteur électrique, le tout développant une puissance de 500 ch. Le défi est intéressant autant que complexe.

Objectif 2010 : avec sa LF-A, Lexus pourrait bien coiffer au poteau les autres constructeurs en commercialisant l’un des premiers coupés sportifs hybrides de grande série. Le V8 de 5L, combiné à un moteur électrique, devrait avoisiner les 500 chevaux. De quoi espérer des performances de premier ordre, en sus d’une ligne très élégante.

  • Elle sera disponible d’ici 2010 à un tarif inférieur à 100 000 dollars, soit 75 000 euros environ.

Rappelons que la marque Lexus commercialise d’ores et déjà deux modèles hybrides : le RX400h, un SUV, et le GS450h une berline.

                                                                                                            Lexus hybride

La Ronn Scorpion

Les sportives gourmandes en carburant n’ont plus tellement le vent en poupe ces derniers temps. Celles qui font rêver aujourd’hui, ce sont les supercars ”vertes”. La société texane Ronn Motors, lance la "Scorpion", une supercar sportive et écologique. Equipée d’un moteur hybride à l’hydrogène, elle consomme 5,8 litres au 100 km , et passe de 0 à 100 Km/h en 3,5 secondes seulement.

La Ronn Scorpion est une super-sportive hybride essence / hydrogène, avec un convertisseur interne pouvant produire son propre hydrogène. Faites le plein d’eau, et la voiture se charge du reste ! Du coup, la Ronn affiche des performances époustoufflantes (320 km/h en pointe, 0-100km/h en 3,5 s) pour une consommation très modeste en hybride : 6L/100km !

Tout ce que l’on peut dire, c’est qu’elle a un look ravageur pour une voiture écologique et qu’il ne s’agit pas d’un concept éphèmere… les réservations sont déjà ouvertes !

                                                                                                                 Ronn Scorpion

La Lightning GT 

Une anglaise électrique avançant 200 chevaux supplémentaires. Présentée lors du salon de Londres qui se tient jusqu’au 3 août 2008, cette sportive demeure un prototype mais les pré-commandes sont déjà possibles.

La technologie à bord est audacieuse et n’a pour le moment jamais été adaptée à un véhicule de série. Cette Lighting Gt possède plusieurs moteurs électriques, situés dans le moyeu des roues. Ses batteries NanoSafe, à base de nano-titanate, développées par Altairnano. Ce type de batterie n’offre pas une capacité supérieure à celles de type Lithium-ion qui équiperont les futures voitures hybrides et électriques, mais elles se rechargent plus rapidement.

Grâce à une électrode en composé nanostructuré du titane, à la place du graphite, la durée de charge de ces batteries est considérablement réduite. Le constructeur annonce 10 minutes.Avec la GT, Lightning démontre qu’une voiture électrique peut être très persuasive : moteurs situés dans les roues, récupération d’énergie au freinage, 0-100 km/h en 4s, et un design très séduisant. Fabriqués à la main en Angleterre (contre un acompte de 18 800 euros), les premiers exemplaires seront disponibles courant 2009.

                                                                                                          Lightning GT

Lire aussi Automobile : un avenir 100 % électrique ?

Smera, l’auto-scooter électrique

Consulter les 10 sportives écolo (1)

***

Article rédigé par Elwina, juillet 2008