Malgré les attentats, la France maintient la COP21

Malgré les attentats, la France maintient la COP21

Laurence Tubiana, l’ambassadrice de la France pour les négociations climat l’a tweeté : le soutien à la France pour la COP21 a été tel que, malgré les menaces et les complications qu’elles génèrent pour la gestion de la sécurité, la négociation climatique historique sera maintenue.

Soutien des chefs d’Etat du monde entier : la COP21 doit être maintenue

Pour Christiana Figueres, directeur exécutif de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, c’est « une évidence », « encore plus maintenant », affirme-t-elle dans un récent Tweet. Le report, suggéré par exemple par Nicolas Sarkozy à François Hollande samedi, n’aura donc pas lieu. Les pays du G20 réunis à Antalya ce weekend en Turquie ce weekend ont également apporté leur soutien au maintien de la COP21.

Pourtant, avec 120 chefs d’Etat et 40,000 délégués attendus sur Paris et au Bourget pendant les deux semaines de négociation commençant le 30 novembre, la sécurité est une préoccupation majeure. Les négociateurs du monde entier espèrent toutefois qu’un accord sera signé pour limiter à 2°C le réchauffement climatique d’ici la fin du siècle.

attentats COP21

La marche pour le climat remise en cause

Entre temps, la marche pour le climat du 29 novembre organisée par les ONGs risque quant à elle d’être annulée. On y attendait plus de 200,000 personnes. Ce soir, les ONGs pour le climat, réunies au sein de la Coalition Climat 21, en discutaient, avant de soumettre leur décision au gouvernement demain.

Les nombreuses activités et manifestations publiques autour de la COP21 prévues par la Coalition risquent plus généralement d’être annulées, réduisant la visibilité du soutien de la société civile à un accord international.