ATR. Pour un vol plus économique et moins polluant

Airlinair est le premier exploitant d’ATR en Europe et troisième opérateur mondial. Or, l’ATR n’est pas n’importe quel avion… C’est l’avion régional qui consomme le moins de carburant et qui émet donc le moins de CO2 ! Rien que ça ! Ainsi, en choisissant cet avion moins polluant et plus économique sur courtes distances, Airlinair souligne l’intérêt porté à son empreinte écologique.

Un avion économique pour moins d’impact climatique

Pour mesurer de façon efficace son impact climatique global, Airlinair effectue dès à présent le Bilan Carbone de son activité. Cette initiative, soutenue par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) permet d’évaluer les émissions de gaz à effet de serre  causées par toutes les activités de l’entreprise.

airlinair

De ce fait, tous les aspects de l’entreprise sont passés au peigne fin :

  • carburant des avions,
  • déplacements des collaborateurs et des clients, 
  • services aéroportuaires et de catering, 
  • fabrication et la maintenance des avions, 
  • activité commerciale et de gestion de l’entreprise.

A partir des résultats obtenus, Airlinair établira des plans d’action pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

L’ATR, qu’est-ce que c’est ?

Les moteurs à turbopropulsion dont est doté l’ATR sont les plus propres au monde en raison de leur très faible niveau d’émissions gazeuses. En effet, le turbopropulseur réutilise l’énergie produite à la sortie des turbines pour entraîner l’hélice à l’avant du moteur.

Ainsi, la déperdition est nettement réduite, permettant aux ATR, sur une distance moyenne, d’être beaucoup moins gourmands en carburant que les turbojets (avion à réaction).

atrPar ailleurs, ATR participe au programme Clean Sky spécialisé dans les solutions ayant pour objectif de réduire sensiblement l’impact environnemental du transport aérien, et à diminuer les bruits extérieurs de 5 décibels, les émissions de CO2 de 30 % et les oxydes d’azote de 50 %.

Enfin, ATR s’est également engagé dans des programmes de recherche européens visant à mettre en place des solutions durables pour les futurs avions, et effectue ses propres recherches afin de développer de nouveaux turbopropulseurs verts. De jolis projets, pourvu qu’il ne s’agisse pas de promesses en l’air…

>>>Airlinair informe ses clients sur le calcul et la compensation de l’équivalent de CO2 de leur transport. En savoir plus

Transport aérien-Le saviez-vous ?

  • 2 à 3 % des émissions de CO2 mondiales sont imputables au transport aérien.
  • En 2006, la compagnie Airlinair a obtenu l’AWARD pour l’excellence de la gestion des suivis des moteurs par Pratt &Whitney Canada.

Lire également sur le transport durable