Alimentation. Laver et éplucher les fruits et légumes ?

On entend souvent dire qu’il ne faut pas éplucher les fruits et légumes afin de préserver les vitamines et minéraux qu’ils contiennent…Mais dans un contexte où les pesticides sont encore largement utilisés, pas facile de choisir entre le simple lavage, le brossage et l’épluchage ! Faut-il garder la peau ou pas ? Comment consommer les fruits et légumes ?

Eplucher les fruits et légumes ?

La peau des fruits et des légumes frais, ainsi que la chair située sous la surface, est riche en minéraux, vitamines et flavonoïdes (substances antioxydantes). Mais la peau contient également des fibres insolubles, irritantes pour le tube digestif si elles sont consommées excessivement. Autre bémol, l´Environmental Working Group (EWG) a établi une liste des fruits et légumes les plus pollués par les pesticides. En savoir plus

Eplucher les fruitsL’épluchage permet donc d’éviter l’ingestion de ces fibres et des résidus de pesticides présents à la surface des végétaux. Mais l’inconvénient principal de l’épluchage, ce sont les pertes en vitamines, minéraux ou polyphénols qui pourraient atteindre 25 %

Par ailleurs, l’épluchage, c’est aussi une histoire de goût, dans le sens où certains d’entre nous n’apprécient pas la saveur ou la texture de la peau de certains fruits et légumes (ex : le kiwi) mais aussi parce que certaines peaux sont tout simplement immangeables.

Néanmoins, dans la mesure du possible, il est toujours mieux de ne pas éplucher les fruits et légumes. Le lavage rigoureux (avec brossage) est nettement suffisant. De plus, certains fruits et légumes ne sont normalement pas à éplucher comme les légumes primeurs (carottes, navets, pommes de terre). Il est donc préférable de les brosser avec une brosse adaptée, préservant les qualités nutritives de l’aliment.

Brosse à fruits et légumes écolo

                             >>>Brosse à fruits et légumes écolo dans la boutique consoGlobe

Enfin, en attendant la réduction de 50 % de l’utilisation des produits phytosanitaires, l’idéal serait encore d’opter pour l’Agriculture Biologique, exempte de pesticides. Il y a aussi la Protection Biologique Intégrée pour laquelle les pesticides ne sont utilisés qu’en dernier recours et à doses maîtrisées.

L’importance du lavage
 

 Certes, l’usage des produits phytosanitaires sur les fruits et légumes est réglementé et des limites maximales de résidus (LMR) sont fixées. Il n’empêche que les consommateurs s’interrogent de plus en plus sur ce qu’ils consomment même si le lien entre l’ingestion de résidus de pesticides et d’éventuelles maladies n’est pas établi de façon catégorique.

  • En janvier 2009, la DGCCRF indiquait que 47,9 % des fruits et légumes contrôlés ne contenaient pas de résidus de pesticides

Ainsi, tandis que l’épluchage n’est pas vraiment recommandé, il est fortement conseillé de nettoyer et brosser les fruits et légumes frais à l’eau potable courante, sans savon, même si les fruits et légumes vous paraissent à peu près propres. De cette façon, vous les débarrassez des résidus de pesticides, de la poussière, et d’une partie des germes présents sur leur surface.

Nettoyer les fruits et légumesCependant, il ne faut pas laisser tremper les fruits et légumes pendant des heures, surtout s’ils sont coupés, d’une part parce que ce n’est pas économique, ni écolo, et en plus parce qu’une partie des sels minéraux et des vitamines qu’ils contiennent se dissoudrait dans l’eau.

A noter  : Le bicarbonate de soude est un plus pour nettoyer efficacement les fruits et légumes ! Mettez 1 cuillère à soupe pour un litre d’eau, laissez tremper quelques minutes, rincez, et le tour est joué !

Lire également sur l’alimentation bio

Article sur les fruits et légumes rédigé par Elwina, octobre 2009

encycloachat du coeur