Alimentation bio : ses bienfaits remis en cause ?

Rédigé par Consoglobe, le 31 juil 2009, à 11 h 19 min

Selon une étude britannique publiée par l’American Journal of Clinical Nutrition le 29 juillet, les aliments bio ne seraient pas meilleurs pour la santé que les aliments conventionnels. Mais dit-elle vraiment tout ?
Developpement durable article

Alimentation bio et alimentation conventionnelle : match nul ?

Réalisée pour le compte de la FSA (Food Standards Agency), l’agence britannique des normes alimentaires, cette étude consistait à évaluer  les différences d’apport nutritionnel entre des produits alimentaires bio et conventionnels.

Des chercheurs de la London School of Hygiene & Tropical Medicine ont ainsi réalisé une sorte de revue de littérature, analysant 162 études scientifiques publiées sur 50 ans, entre le 1er janvier 1958 et le 29 février 2008.

Et leur conclusion est lapidaire : les produits bio n’apportent pas de bénéfices nutritionnels et sanitaires par rapport aux produits conventionnels. Les seules différences de contenu nutritif trouvées entre bio et non bio seraient minimes et non significatives, sans impact réel sur la santé publique.

Les pesticides non pris en compte

Mais ces résultats seraient toutefois à prendre avec des pincettes puisque cette étude ne tenait en aucun cas compte de la présence ou non de résidus de pesticides et autres polluants chimiques dans l’alimentation.

Or  l’avantage de l’agriculture biologique est justement de bannir l’utilisation de ces produits toxiques et, de ce fait, il a été précédemment montré que les aliments bio n’en contenaient pas ou très peu contrairement aux aliments conventionnels : la moitié des fruits et légumes dans
lesquels nous croquons contiennent des résidus de pesticides, dont 7,6 %
au-dessus des limites autorisées (LMR) par la Répressions des fraudes
(DGCCRF) (en savoir plus)…
Developpement durable article
Alors quels véritables enseignements doit-on tirer de cette nouvelle étude ? Les produits bio n’apportent pas de plus d’un point de vue nutritionnel, peut-être. Mais il est difficile d’occulter la présence de pesticides dans les produits conventionnels, même en teneurs limitées.
Et il reste indiscutable que l’agriculture bio a des méthodes bien plus respectueuses des animaux et de l’environnement que l’agriculture conventionnelle.

Or en protégeant la santé de la planète, ne protégeons-nous pas celle de nos enfants ? 

Cette étude vous interpelle ? Modifie-t-elle votre regard sur les produits bio et comptez-vous continuer à en acheter ? Exprimez-vous sur le Forum Consommer durable  !

A Lire également :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



8 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour! je m’adresse à grosmarinou. Je vois que vous êtes très engagé dans le bio et l’écologie. Je suis étudiante en journalisme et je souhaite faire une enquête sur le bio. Si je pouvais vous contacter, vous poser quelques questions, ça serait vraiment génial.
    Ou si d’autres personnes sont intéressées, qu’elles soient pour ou plus critiques sur le bio, n’hésitez pas.
    Mon mail est m.kornmayer@gmail.com
    bonne journée!

  2. Faites votre potager au moins vous êtes sur d’avoir du 100% bio et des goûts incomparables au lieu d’avoir a faire a des escroc qui vous vendent des légumes bio 5 X plus cher que les produits classiques en profitant de la vulnérabiité des consomateurs, tout ça pour se donner bonne conscience. Les produits bio ne sont pas meilleurs pour la santé ils servent juste à vous détruire votre porte feuille

  3. Et quand bien même le bio ne serait pas meilleur pour l’homme,il l’est pour la planète.Et c’est sur elle que nous vivons!30ans de bio,3 enfants,zero antibio,un minimum de vaccins,tout va bien!Mais la santé de notre industrie agro alimentaire inquiète plus nos dirigeants que celle des populations…de ceux ,surtout,qui utilisent au quotidien des produits toxiques pour une
    agriculture archi subventionnée consternant!
    PS:quand je sers des tomates bio à des amis,ils sont stupéfaits par leur gout!!!

  4. pour moi le bio ne sera réellement profitable à l’homme dans quelques décennies, actuellemrnt il y a encore trop de particules nocives dans l’air et dans la terre, de ce fait je pense sincèrement qu’actuellement aucun terrain ne peut être considéré comme parfaitement sain pour la culture bio, mais continuons de protéger notre planète du mieux possible pour qu’un jour elle soit enfin “propre et sans risque”.

  5. cette étude (sans doute financée par le lobby des pesticides) ne tient pas compte des effets à long terme d’une mauvaise alimentation.

    Or, il est maintenant prouvé que les aliments gorgés de pesticides peuvent être à l’origine de nombreuses maladies: diabète, alzheimer, fibromyalgie, asthme, parkinson, cancers, etc.

    Pourquoi continuer à faire l’autruche…sinon pour sauver une industrie en péril, celle des marchands de mort pestisuicidaires.

  6. Il faudra nous expliquer alors comment comparer une tomate hors sol avec une tomate du potager… le goût n’est pas le même… les qualités gustatives, la maturation, sont elles prises en compte dans cette étude ? Le plaisir du goût agit aussi sur l’humeur… le plaisir est essentiel à la vie ! Les études “segmentées” sur un point précis et qui omettent la complexité des systèmes n’ont guère de sens et n’ont qu’une portée… limitée à leur champ d’étude. Qu’en pensez vous ?

  7. Il faut tenir compte qye les produits bio pour etre produit consomme 4 a 5 fois plus de carburant donc réchauffement climatique

  8. Le problème posé n’est pas le bon. L’intérêt des produits bio n’est pas qu’ils apportent plus sur le plan nutritionnel mais qu’ils nous protègent des méfaits des produits chimiques des engrais et autres pesticides. Voilà réellement ce qui est important.

Moi aussi je donne mon avis