5 500 milliards de dollars ! !

C’est une somme qui représenterait le coût des dommages infligés à l’environnement du fait du réchauffement. Ce ne sont pas des écolos fous qui le disent mais un expert britannique, l’économiste Nicholas Stern, dans une étude remise au gouvernement anglais dans laquelle il propose des mesures d’urgence.