Les 4×4 écolo, entre effort et greenwashing

Plus compacts, moins consommateurs que les 4×4 purs et durs, les 4×4 dits tout chemin (ou SUV) sont les modèles tendances sur lesquels les constructeurs portent leurs espoirs et leurs efforts pour développer des gammes moins polluantes donc plus attractives. Nouvelles technologies "dépolluantes", 4×4 hybride, 4×4 électrique : les 4×4 d’aujourd’hui et de demain se disent plus écolo.

Réalité ou greenwashing ?

Course au 4×4 écolo chez les constructeurs

Pionnier en matière de voiture "verte", Toyota a  lancé en 2009 la troisième version du RAV4 (27 000 € tout de même pour la RAV4 de base…), émettant 154 g de CO2/km pour la motorisation 150 D-4D, donc sans malus écologique, avec une campagne de publicité qui fait son effet (voir la vidéo)… Mieux : la Toyota Urban Cruiser (19 500 à  25 000€) se vante d’être le premier 4×4 à profiter du bonus écologique (200 euros).
4x4  ecolo

Mercedes y va aussi de ses 4×4 soi-disant écolo avec les 4×4 SUV dotés de la technologie BlueTEC (GL, ML et R 350 BlueTEC) qui arrivent sur le marché européen . Cette technologie présentée comme "dépolluante" fait appel à une solution à base d’urée injectée dans les gaz d’échappement afin de provoquer une réaction chimique qui entraîne une réduction de près de 80 % des émissions d’oxydes d’azote.

4x4 ecolo

Point noir : les émissions de CO2 encore importantes ; à partir du propre calculateur proposé par Mercedes en direction des particuliers, nous nous rendons compte que les modèles SUV GL BlueTEC émet de 239 à 244 g de CO2 /km, soit un malus de 1600€ ! ! Idem pour la R 350 BlueTEC qui, quelles que soient les options, émet 234 g de CO2/km ! BlueTEC mais pas encore GreenTEC ces Mercedes…

Les 4×4 hybrides : l’Europe encore en panne

Dans cette course au 4×4 vertueux, les moteurs hybrides ont la cote : plusieurs modèles de 4×4 hybrides sont annoncés pour les prochaines années chez la plupart des grands constructeurs. Mais actuellement ils se font rares sur le marché européen…

Pour les trouver, il faut se tourner du côté du constructeur Lexus, division américaine du groupe Toyota, et ses modèles RX :

  • Le dernier modèle hybride Lexus RX 450h présente des émissions de CO2 à 148 g/km (pas de malus ni de bonus), alors que l’ancien modèle hybride RX 400h rejetait 192 g de CO2/km. Mais il faut y mettre le prix : 59 000€ pour la nouvelle version…

D’autres modèles de 4×4 hybrides existent mais ne sont pas encore commercialisés en France telles que la Ford Escape hybride (ci-dessous), la Toyota Highlander hybride ou l’Audi Q7 hybride

4x4 hybride
Mais si l’hybride permet de réduire la consommation en carburant et les émissions de CO2 de ces 4×4, ces derniers sont encore loin d’être des modèles écologiques et restent chers.

Les 4×4 hybrides, une simple illusion écolo ?

 L’habit ne fait pas le moine, l’hybridation ne fait pas forcément des 4×4 propres… Ne vous fiez pas aux pubs annonçant de faibles rejets de GES pour ces 4×4 hybrides qui, pour la plupart, ont encore des malus qui leur collent au capot !

 

  • Par exemple, la 4×4 Toyota Touareg version hybride, comme la Porsche Cayenne hybride, est annoncée pour 2010, avec des émissions de CO2 en baisse de 120g/km par rapport aux modèles essence, c’est-à-dire de l’ordre… de 210 g /km en moyenne, soit 1600€ de malus ! Un progrès certes, mais pas de quoi pavoiser non plus !

Mercedes-Benz a également présenté cette année son nouveau SUV ML 450 hybride mais qui est conçu spécifiquement pour le marché américain. Volvo prévoit lui aussi un 4×4 hybride, le  XC60 hybride diesel, pour 2012, avec pour ambition de passer en dessous de la barre des 100 g de CO2/km d’ici quelques années. A voir…
4x4 hybride
Autre innovation : le modèle de 4×4 ultra compact qui émettrait moins de 100g de CO2/km – le Mila Alpin (ci-dessus)- présenté en 2008 par le constructeur Autrichien Magna Steyr.

Et les constructeurs français ?

Dans la gamme des 4×4 côté constructeurs français, tous les modèles actuels sont encore sous le coup de malus, que ce soit Peugeot et son 4×4 SUV 4007 (194g de CO2 /km) ou Renault et son 4×4 Koleos (179 à 191g de CO2 /km selon configuration).
Le premier modèle de 4×4 hybride français devrait voir le jour d’ici 2011 avec la Peugeot 3008.

Tender Scarlett : miss 4×4 électrique

Présentée comme le premier 4×4 électrique par son constructeur SCVE Tender Electric Car, la Tender Scarlett est une petite voiture électrique (2,70 x 1,45 m) disponible avec 2 ou 4 roues motrices, d’une vitesse maximale de 75 km/h et d’une autonomie de 100 km en parcours urbain (1€ les 100 km).

Dotée de batteries plomb-gel, ce 4×4 électrique coûte de 13 000 à 26 000 € selon sa configuration.

4x4 electrique
Alors 4×4 de demain ou nouveau gadget ?

Malgré les efforts des constructeurs, le 4×4 a et aura sans doute toujours l’image de la voiture anti-ecologique par excellence, justifiée ou non. Et, on l’a vu, investir dans un 4×4 hybride ou doté d’une technologie style BlueTEC peut à peine donner meilleure conscience aux fans de ces voitures… On pourrait presque dire que c’est une supercherie…

Mais mettre toute la critique sur les 4×4 ne doit pas faire oublier que les autre voitures, certes moins impressionnantes, n’en sont pas toujours moins polluantes…

A lire également :